Billetterie MAIRIE D'AURILLAC - THEATRE MUNICIPAL : Réservez votre billet

Fahrenheit 451

Fahrenheit 451

COMPLET
  • Mar. 14 avril à 20 h 30
  • Théâtre d'Aurillac - Aurillac

Dans une société future qui a perdu le goût de lire et dans laquelle les pompiers ont pour mission de brûler les livres, Guy Montag, pompier sans histoire, à la faveur d’une rencontre avec Clarisse McClellan, commence à remettre sa vie en question et à lire des livres... Il prend alors conscience de l’absurdité d’un système dont il est l’incarnation et décide d’agir.
Ce spectacle interroge notre présent, en transposant Fahrenheit 451 de Ray Bradbury, œuvre d’anticipation dystopique écrite en 1953, dans un futur proche où les dérives d’aujourd’hui auraient triomphées. En projetant cette œuvre, mettant en scène une société obsédée par la destruction des livres, symboles d’altérité, dans une société conditionnée par l’hyper-connexion, l’immédiateté, l’hypertrophie du moi et l’explosion des fakenews , il est posé de façon radicale la question de notre rapport à l’autre dans la disruption en cours. Ne traversons-nous pas une crise de l’altérité ? A l’heure de la post- vérité, du narcissisme de masse, de l’anonymat, quelle place réservons- nous à l’autre ? Ne sommes-nous pas dans une société de la défiance, où l’insensibilité, les réactions faciles ou haineuses sont devenus ordinaires ? La question de la place du livre, de la littérature et de l’art au sens large du terme, n’est-elle pas aujourd’hui absolument nécessaire ? L’art n’est-il pas cet espace où l’on peut prendre le temps de s’ouvrir à la sensibilité, à la connaissance de l’autre et donc à soi-même ?


Fragments / Solo / Misatango

Fragments / Solo / Misatango

  • Jeu. 14 mai à 20 h 30
  • Théâtre d'Aurillac - Aurillac

Fragments - Pour 10 danseurs / Musique Max RICHTER / Durée : 15 mn
Fragments de nos vies qui feraient croire que l’on en a plusieurs. Les rassembler, les nouer ou les dénouer, tisser des liens entre eux pour en dégager la trame donne tout son sens au destin que l’on se forge. Des hommes et des femmes se cherchent, se perdent, se trouvent ou se retrouvent. Ils écrivent, à partir de leur histoire passée, leur histoire présente et élaborent leur histoire future.


Entracte


ADIOS, NONINO - Pour 2 danseuses et 4 danseurs / Musique Astor PIAZZOLLA / Durée : 7 mn
Quatre danseurs expriment leur masculinité en évoluant dans une dynamique puissante, puis sont rejoints par deux danseuses qui les amènent vers une gestuelle plus tendre et, ensemble, ils virevoltent au son de l’orchestre et du bandonéon.


MILONGA DEL'ANGEL - Pour 1 danseuse et 1 danseur / Musique Astor PIAZZOLLA / Durée : 6 mn
Un duo sur l’appel du désir et l’émotion intérieure qu’il suscite. À l’occasion d’une rencontre furtive, deux êtres, une femme et un homme, expriment leur intériorité dans une gestuelle sensuelle et envoûtante.


MisaTango – Pour 10 danseurs / Musique Martin PALMERI / Durée : 45 mn
Ici, la chorégraphie est teintée de deux couleurs, elle est empreinte tout à la fois de profonde spiritualité et de grande sensualité. La gestuelle est tour à tour iconique, exprimant le recueillement et la recherche de transcendance, mais aussi très charnelle, exprimant alors volupté et liberté des corps évoluant dans des mouvements amples et puissants.


Misa Tango

  • Dim. 17 mai à 15 h
  • Théâtre d'Aurillac - Aurillac

Conservatoire de Musique et Danse


Joël Bastard

Joël Bastard

  • Mar. 26 mai à 18 h 30
  • Théâtre d'Aurillac - Aurillac

Joël Bastard est né en 1955 à Versailles. Poète, romancier et auteur dramatique, il réalise aussi de nombreux livres d'artiste, des livres pauvres (Daniel Leuwers). Il collabore avec des musiciens. Il participe régulièrement à des lectures publiques (seul ou avec des musiciens) en France comme à l'étranger et anime aussi des ateliers d’écriture : poésie et théâtre. Il est l’auteur d’une trentaine de livres parus chez divers éditeurs dont Beule, Se dessine déjà, Le sentiment du lièvre, Manière (roman) aux éditions Gallimard. Chez d’autres éditeurs : Derrière le fleuve (récit, Al Manar 2010), Théâtre Blitz (théâtre, Passage d'Encres, 2011), Journal foulé au pied (récit, Isolato 2013), loukoum et camenbert (récit, La passe du vent, 2019), le bestiaire du silence (poèmes), avec Jephan de Villiers (Espace Jephan de Villiers / Collection Mémoires, 2015), Une cuisine en Bretagne (poèmes, Lanskine, 2016).